C’est un fait que l’on ne peut pas nier : ce que vous mettez dans votre assiette a un impact sur la santé de notre planète. La bonne nouvelle, c’est qu’en tant que consommateur, vous détenez beaucoup de pouvoir, car vous pouvez voter avec votre portefeuille ! En plus de favoriser les aliments biologiques, diminuer votre consommation de produits d’origine animale est l’une des actions qui a le plus d’impact.

L’essentiel, si vous souhaitez réduire votre empreinte environnementale, ce n’est pas de devenir végétalien du jour au lendemain, mais bien de commencer quelque part. Des petits gestes concrets, posés au quotidien, peuvent entraîner de grands changements - c’est le principe de base du snacktivisme !

Et puis, on ne va pas se le cacher : manger plus de plantes, c’est aussi délicieux ! Si vous ne nous croyez pas, allez découvrir nos recettes toutes plus alléchantes les unes que les autres. Manger végé, ce n’est certainement pas plate si on a notre mot à dire !

Alors, par où commencer, et par quoi remplacer ? On est là pour vous aider !

L’impact de ce qu’il y a dans votre frigo

L’élevage d’animaux, que cela soit pour leur viande ou leur lait, représente environ 14% des émissions de gaz à effet de serre globales. La majorité de ces impact provient de l’élevage bovin, puisque ces gentilles bêtes sont particulièrement ballonnées. Leurs flatulences dégagent du méthane, qui est 25 fois plus puissant que le dioxyde de carbone (CO2) en terme d’impact. Votre burger, votre cheddar vieilli et votre crème à café sont donc bien cher payés en terme d’empreinte écologique.

L’élevage industriel demande aussi énormément de ressources, puisque ces animaux ont besoin d’eau, de nourriture, et d’espace. On cultive assez de céréales pour nourrir des milliards d’humains - mais ce sont les animaux d’élevage qui s’en nourrissent. Faire pousser ces grains a aussi d’énormes impacts sur la santé des terres et des cours d’eau à cause de l’utilisation d’engrais et de pesticides chimiques.

Pour encore plus de mise en contexte et de statistiques, cette vidéo (en anglais) sur le réchauffement climatique est très intéressante :


1. Remplacer la viande par des légumineuses

Si vous êtes abonnés à la viande hachée, on a une bonne nouvelle pour vous : les légumineuses la remplacent à merveille ! Prenez cette recette de sloppy joes végétaliens comme exemple. La viande hachée traditionnelle y a été remplacée par des lentilles, pour une texture des plus agréables, plus de minéraux essentiels, moins de cholestérol et de gras saturés, et une empreinte écologique presque nulle. En contexte, ça donne ceci : produire un kilo de boeuf génère 27kg de CO2, alors que produire un kilo de lentilles en produit 0.9kg - c’est 30 fois moins ! Impressionnant, non ?

Sloppy joes végétaliens
Recette : Sloppy joes véganes

Autres utilisations : chili, sauce à spaghetti, végé-burgers, boulettes

2. Remplacer le fromage par des noix de cajou et de la levure alimentaire

Jamais sans votre parmesan ? Tout se remplace (et cette recette de parmesan végane en témoigne). Voici une astuce qui changera votre vie : la levure nutritionnelle, aussi appelée l’or des véganes, donne ce petit goût umami et fromagé dont vous ne pourrez plus vous passer ! On l’utilise notamment pour faire nos sauces, trempettes et “fauxmages” véganes, avec une base de noix de cajou car elles sont parfaitement crémeuses et versatiles, en plus d’être nourrissantes ! Une bouchée de ce mac and cheese végétalien décadent saura vous convaincre.

Mac and cheese végane
Recette : Mac and cheese végane

Autres utilisations : boules de “fauxmage” à tartiner, sauces, nachos, tzatziki

 

3. Remplacer le lait et la crème par du lait d’amande, de coco ou de soya

Avez-vous déjà fait du lait de noix maison ? En plus d’être incroyablement facile, cela vous permet aussi d’éviter une foule d’additifs chimiques souvent présents dans les produits du commerce et de contrôler la quantité de sucre ajouté. En suivant une recette simple, on peut facilement faire un litre de lait à base d’amandes, de noix de cajou ou d’un mélange de noix et graines qui remplacera parfaitement le lait de vache dans vos recettes préférées, des pâtisseries aux petits-déjeuners. Si vous avez besoin de quelque chose d’un peu plus dense pour remplacer la crème, le lait et la crème de coco, ou encore la crème de soya, sont aussi d’excellentes options.

Pouding de chia
Recette : Pouding de chia avec lait d’amande maison


Autres utilisations : muffins, gâteaux, tofu “au beurre”, sauces crémeuses

Envie d’encore plus d’astuces et de recettes pour manger plus de plantes ? Téléchargez gratuitement notre e-book sur la cuisine végétale !

Si cela vous inspire à apporter quelques changements faciles à votre alimentation pour un mode de vie plus durable, nous vous invitons à découvrir le mouvement snacktiviste !

Faites le plein d’ingrédients biologiques et véganes pour vos nouvelles recettes véganes préférées via notre boutique en ligne !

PRANA Organic Proactivchia Whole Chia Seeds

GRAINES DE PROACTIVCHIA ENTIÈRES

SHOP

PRANA Organic European almonds

AMANDES EUROPÉENNES

SHOP

PRANA Organic non-roasted cashews

NOIX DE CAJOU NON-RÔTIES

SHOP

PRANA Organic vegan chocolaty buttons

PASTILLES CHOCOLATÉES 40%

SHOP