En ce 50e Jour de la Terre, nous tenions à vous livrer un message plus personnel.

On assiste actuellement à notre planète, résiliente, qui reprend le contrôle - des images saisissantes des 4 coins du monde nous le démontrent. Comme nous, vous trouvez ça surement révélateur d’un espoir pour l’avenir. Elle nous surprend - comme le tapis blanc qui recouvre le sol ce matin un 22 avril, à Montréal.

Aujourd’hui nous voulions aborder un sujet délicat, soit celui de notre emballage de plastique.

Mais avant toute chose, prenons un pas de recul. Connaissez-vous la belle légende du colibri dans la culture amérindienne?

La voici : Un jour, il y a eu un énorme feu de forêt. Tous les animaux terrifiés ont regardé impuissants le désastre. Seul le petit colibri était actif, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Au bout d'un moment, le tatou, agacé par cette agitation ridicule, lui dit: "Colibri! N'es-tu pas fou? Tu ne vas pas éteindre le feu avec ces gouttes d'eau!"

Et le colibri a répondu: "Je le sais, mais je fais ma part."

Ok, on vous entend nous dire : mais où allez-vous avec ça PRANA? Bien, il y a un colibri dans notre logo. Nous ne voulons en aucun cas attribuer cette belle légende à des fins commerciales, mais nous aimons la métaphore avec l’histoire de notre entreprise et tout ce qui se passe en ce moment chez PRANA.

Il y a 15 ans, aux débuts de PRANA, le rêve de nos fondateurs Marie-Josée et Alon étaient de faire leur part en offrant aux gens une façon alternative de consommer des aliments, des aliments bios (tellement ‘hippie’ à l’époque!). Une alternative plus saine pour le corps, mais aussi pour la planète.

PRANA était parmi les premières entreprises « capitalistes consciencieuses » qui adoptaient des pratiques de gestion progressistes, des pratiques qui faisaient tout simplement « du sens » pour les fondateurs. Alon et Marie-Josée voulaient de PRANA qu’elle devienne LA référence de synergie possible entre la nature et les affaires. Que les deux puissent ‘co-évoluer’ dans l’abondance et l’harmonie.

Aujourd’hui, en tant que leader mondial en matière de responsabilité sociale et environnementale, on sentait le besoin de s’exprimer sur « l’éléphant dans la pièce »… un truc qui nous chicote, nous bloque souvent, nous fâche : notre emballage plastique.

La situation de l’emballage alimentaire n’est pas simple. On doit non seulement respecter des normes sanitaires mais aussi des normes strictes de notre industrie. Il y a une raison pourquoi le plastique est si utilisé dans l’industrie alimentaire: pour sa capacité à conserver des aliments en tablettes, longtemps. Et les solutions vertes, faciles, n’existent pas.

Dans la vidéo ci-dessous, notre Cofondatrice, Marie-Josée Richer, et notre Gestionnaire Social & Environnemental, Émilie Jobin-Poirier, expliquent notre chemin parcouru dans l’effort de trouver une alternative au plastique ainsi que les défis par rapport à notre emballage.

On vous invite à nous faire part de vos questions.

En vous souhaitant de belles réflexions en ce #JourdelaTerreChezSoi,

 

Marie-Josée, Alon, et toute la famille PRANA.

 

 

Référence : https://www.colibris-lemouvement.org/